2012/03/30

InDesign et les couleurs spot en multiply (designers prenez garde!)


Sans aucun doute, les couleurs spot peuvent êtres d'une grande aide pour atteindre des résultats épatants et efficaces en design. Mais les couleurs spots ont aussi un côté sombre, et agissent de façon pas si évidente qui pourrait un jour vous éclater en plein visage!

Voici le cas: Un imprimeur a reçu un set entier de papetrie (entête de lettre, enveloppes, etc) qui étaient vraiment belles mais qui ne s'imprimaient pas (en fait, le résultat imprimé n'était vraiment pas comme à l'écran).

Le problème était que le motif de fond, conçu de plusieurs blocs qui s'entrecroisent dans InDesign, étaient tous emplis de la même couleur Pantone ou de dégradé fait de ce dernier (note que ceci est une imitation du véritable logo).

InDesign: affichage du logo sans Overprint Preview


Ce n'est pas entièrement la faute de InDesign. Quelques couleur spot sont difficiles et même voire impossible à rendre à l'écran. Les vernis, couleurs mélalique ainsi que les encres fluorescentes sont des exemples évidents et vous n'aurez jamais un apperçu parfait sur un écran d'ordinateur. D'autres couleurs riches, comme un sarcelle ou orangé brillant, sont pratiquement impossible à rendre en gamut RGB de la majorité des moniteurs.

Dans ce cas-ci, les designers se frappent à une limitation vraiment différente de InDesign: la gestion des couleurs spot et les effets de transparence.

C'est une question d'Overprint

Lorsque vous prenez deux couleurs process (tel que magenta ou cyan), vous les chevauchez et appliquez un multiply, la zone qui se chevauche sera plus foncée (que les zones qui ne se chevauchent pas). Cela se produit à l'écran comme à l'imprimé.

Si vous chevauchez des couleurs spot, quelques zones seront foncée et grasse à l'écran. Mais le résultat imprimé sera quelque peu différent. Les couleurs spot sont plus opaque que les process, et dans ce cas en particulier, le designer a chevauché la même couleur spot sur elle-même. À l'écran, le résultat est superbe. Mais dans le monde réel, une encre orangé qui chevauche une encre orangé ne peut pas donner une résultat plus foncé.


InDesign: affichage du logo AVEC Overprint Preview
(comment il sera imprimé «dans la vrai vie»)

Malheureusement, InDesign ne sais habituellement pas cela. Pour lui, lorsque deux objets emplis d'une couleur dont la transparence est en multiply, le résultat est que les zones qui se chevauchent sera plus foncée.

Notez que j'ai dit habituellement pas. Il vous donnera l'heure juste si, et seulement si, vous allumez l'interrupteur qui lui dit «gère mieux les couleurs spot». Cet interrupteur est plus connu sous le nom de «View> Overprint Preview». Lorsque vous choisissez ce mode, InDesign se réveil et vous affiche le bon preview.

Travailler avec le mode Overprint Preview semble une bonne idée
mais cela ralentira InDesign (un peu comme travailler et High Quality Display)


Source: David Blatner, InDesign Secrets

En bonus, voici un avant/après.


Remarquez comment InDesign traite le PMS (blocs du haut) vs le Magenta (blocs du bas).
Publier un commentaire